MAMIE Charlotte

1ereES1                                                                                                             Tramontane

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     Qu’est-ce qu’être un parent  ?

 

     Premièrement un parent est celui qui aime et qui élève l’enfant. Il lui apprend comment vivre, se comporter en société. Il lui inculque, lui transmet les normes et valeurs que ses parents lui ont auparavant apprises. Le parent est censé protéger son enfant, subvenir à ses besoins jusqu'à ce qu’il soit capable de se débrouiller seul, comme RABIH est aveugle, il a besoin d’aide. C’est pourquoi il vit encore chez sa mère. L’émancipation se construit petit à petit, lorsqu’un individu s’en sent capable.

 

     Être parent c’est aussi l’être devant la loi. Quand un enfant naît on doit aller le déclarer à la mairie, reconnaître que cet enfant est le nôtre, et ainsi le relier à toute une famille, une histoire. C’est  l’acte de naissance qui donne une identité à l’enfant. Les parents décident du prénom, du nom. Ils lui donnent aussi une nationalité, une origine, une place dans la société, basent sa vie future.

 

     Mais, il ne suffit pas de donner une identité, de le déclarer nôtre. Il faut que l’enfant reconnaisse le parent en tant que tel. Lorsque, RABIH apprend que sa mère n’est pas celle qui l’a mis au monde, plus rien n’existe de ce qui a été sa vie, il part à la recherche de ses parents biologiques. Et lorsqu’il revient de sa quête identitaire, il s’endort à ses côtés, il l’appelle de nouveau « mère ».  Elle est  reconnue et adoptée par son fils.

 

     Etre un parent c’est aussi peut-être mentir à son enfant, pour le protéger d’un secret trop lourd, il n’est pas prêt à encaisser la vérité, ou alors la vérité est insoutenable pour en parler. Quand RABIH interroge tous ceux qui sont susceptibles de connaître ses parents biologiques, ils mentent tous ou lui fournissent une version différente de son arrivée dans sa famille.

 

 

      On peut donc affirmer qu’être parent c’est élever un enfant, l’aimer, avoir reconnu que c’est le nôtre, lui avoir donné une identité. C’est aussi se faire reconnaître en tant que parent par son enfant, parfois lui cacher des choses, et  peut-être se tromper.